top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurRapMinute

Cashmire, un artiste à suivre...

Historiquement, le 18ème arrondissement de Paris a toujours été un refuge pour les artistes. Peintres et autres poètes brisant les codes de leurs disciplines ont souvent trouvé refuge dans les hauteurs du nord parisien.


Né à Paris dans le 20ème arrondissement en 1998, il part vivre au Cameroun alors qu’il n’a que 2 ans. Une étape charnière dans la construction du jeune homme en tant qu’être humain. Une identité aux facettes multiples qui se retrouve jusque dans la musique qui l’a bercé depuis sa plus jeune enfance. En effet, il s’est imprégné d’une playlist au large registre et s’est construit à travers ça.

“La source de ma personne, elle est en Afrique”

Après s’être distingué avec de nouveaux projets tels que PoeticGhettoSound, Gucci Bad ou encore Zep, sur lesquels il affirmait encore plus son univers, Cashmire s’est imposé comme l’un des artistes les plus prometteurs de la nouvelle génération.


Il livre donc son 1er véritable projet depuis sa signature chez Sony Music le 29 octobre 2021.

Le rappeur y couche ses obsessions, ses expériences, la carte postale d’une zone qu’il connaît par coeur. Il revient donc sur le devant de la scène avec une appellation qui lui est propre : Le 018.



Après avoir mis son coin sur la carte avec son projet précédent, le jeune homme revient avec un EP où il affine sa formule," Mes rêves m’épuisent". Un projet à la fois source d’inspiration et de problèmes, il constitue une synthèse parfaite de ses inspirations artistiques.



Un artiste à part dans un univers qui l’est tout autant.

Extrait du clip de "16 appels manqués", extrait du projet :


On vous conseille l'écoute, hâte d'avoir vos retours dessus !

Commentaires


bottom of page