top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurWilliam G.

Elh Kmer - Vivaldi


Focus sur le dernier excellent album d’Elh Kmer "Vivaldi" qui a eu droit récemment à une courte réédition nommée « Vivaldi : Vatna ».




Dès l’intro du projet le ton est donné : du kickage avec des phrases efficaces, percutantes et un message assumé. L’ambition est claire : Elh Kmer est là pour tout raffler sans faire de concessions.


Tout au long de l'album il critique plusieurs sujets ouvertement : la corruption de l’industrie musicale, l’impact des grandes puissances en Afrique ou encore les rappeurs qui vantent la codéine.


« Jsuis pas un de ces rappeurs butés à la codéine » 400 m2




Il ne s’arrête pas à la critique mais aborde aussi sur des mélodies envoutantes les sentiments qu’il ressent. Notamment sur 404, où il se livre complétement avec un texte magnifique.


« Le cœur se rappelle de nos promesses, on avait l’air plus heureux dans la bohème » 404

Elh Kmer raconte dans 404 une de ses ruptures amoureuses. L’une de ses ex l’aurait quitté pour une femme et il lui dédit "ce poème". Un track un peu inhabituel dans le paysage rap actuel !





Cependant, Elh Kmer ce n'est pas qu'un lover à la vie rude. C'est aussi un auto-entrepreneur venu pour réussir avec une rage de vaincre à toute épreuve. Cet esprit, il l'exprime tout au long de l'album: c'est parce que la vie est dure qu'il faut travailler plus pour avoir plus. Sa leitmotiv pourrait être résumé par cette phrase du Crépuscule des idoles (1888) de Nietzsche: "ce qui ne tue pas rend plus fort". A la manière de l'Amor Fati de Nietzsche, Elh Kmer accepte son destin: les souffrances sont des moments inévitables de la vie, il les accepte et les prend comme des opportunités pour s'élever.


« La révolution c’est de s’améliorer soi-même » Nouveau Monsieur

Tout au long de l’album il va nous transporter pour nous raconter ce qu’il a à dire et il le fait très bien avec des punchlines marquantes.


« La nature a horreur du vide, je vois le verre à moitié plein » Dapper Dan

Encore une fois, cette phrase fait référence à la philososphie. Selon les philosophes grecs Parménide et Aristote, la nature a en effet tendance à remplir l'espace vide par de la matière, de l'énergie ou du mouvement. Cette idée vient d'une observation de la nature où l'on trouve que rarement des espaces vides.


La musique organique a une vraie place dans l'album, sans doute pour compléter l'hommage fait à Vivaldi. Traplysse et Heavy nous livrent tout au long du projet leurs meilleures prods avec des mélodies entraînantes à base de guitares, pianos et saxos.


Sur la réédition Vatna, on retrouve le seul featuring du projet : « Porte des étoiles » avec Genezio (en plus des 2 autres morceaux inédits).


In Fine, Vivaldi c’est clairement l’album qui se démarque dans la discographie d’Elh Kmer par sa profondeur, ses mélodies, ses textes et ses prods. Il est cohérent et dans la lignée des 4 EP qui l’ont annoncé. Un cap est passé et on a déjà hâte de la suite !


Pour découvrir ce projet voici une petite sélection de morceaux :


« 404 » pour le côté love, « Porte des étoiles » ft Genezio pour la mélodie mielleuse, « Vivaldi » pour du kickage pur.

Comments


bottom of page