top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLéonard P

Lesram, le cracheur de feu du Pré-Saint-Gervais

Dernière mise à jour : 26 juin

Semblant être parvenu à catalyser toute l’étendue de son talent, Lesram, de son vrai nom Marcel Valty, nous a livré son premier album en janvier dernier. Article sur la success story du rappeur originaire du Pré-Saint-Gervais (93).



Les premières traces de Lesram sur internet remontent à mars 2014. Alors âgé de 17 ans, il fait parler de lui grâce à son premier “street-clip”, “East Side”. Adepte de l’ancienne école, le jeune homme est déjà un cracheur de feu empli de talent.



Des placements justes, des punchlines incisives et des rimes maîtrisées, la patte Lesram est déjà bien identifiable à, rappelons-le, seulement 17 ans. 


En parallèle, il fait parti des collectifs Panama Bende (Zeu, PLK, Ormaz, Elyo, Lesram, Aladin 125, Assaf). Il a aussi été membre du collectif Les Tontons Flingueurs (Lu’Cid, Lpee,Derka, M Le Maudit + Babyface + So’Clock, Lasco, Lesram, Moken et S-Cap).

Considéré comme un rappeur doté d’une très fine plume, il est parvenu à apporter un aspect moderne aux codes du rap old-school. Longtemps resté sous les radars, sa carrière solo sur les plateformes de streaming commence en novembre 2019 avec le single “PDP”.




De fil en aiguille, Lesram se crée une communauté d’auditeurs assidus qui suivent de près chacune de ses sorties. L’année 2020 verra la naissance de l’EP “G-31”, projet qui continuera de faire progresser la courbe de progression, déjà bien entamée, du rappeur. Des prods boom bap entraînantes, un flow toujours aussi aiguisé, Lesram ne perd rien de son talent et continue de progresser. 



Pourtant, il parvient toujours à passer sous les radars, réservez à une catégorie qui sont arrivé jusqu’à sa musique. C’est en 2021 que Lesram va être propulsé sous la lumière du projecteur qui l’attendait. Il fait une apparition très remarquée sur la Don Dada Mixtape.

En feat avec Nekfeu sur “san andreas”, ce morceau est réellement ce qui propulsera le jeune prodige sur le devant de la scène rap.


Avec la sortie de “Wesh Enfoiré”, la carrière de Lesram prend un tournant majeur. L’album, éponyme de son gimmick phare, est une grande réussite. 

L'album est armé de deux collaborations très réussies avec respectivement PLK sur “Avec le temps” et Alpha Wann sur “Rotation”, quelle entrée !  



Ce projet est une étape majeure qui lui permettra d’être exposé aux yeux d’un public bien plus large. Avec un talent toujours aussi impressionnant, Lesram parvient à convaincre une large audience qui deviendra des auditeurs assidus. 

L’artiste gravite aujourd’hui autour de 450 000 auditeurs mensuels.


Aussi connu pour son grand talent en freestyle, Lesram excelle dans cet exercice et ne cesse d'impressionner par ses performances. Sa série de freestyles “Wesh Enfoiré” en est la preuve principale. 

Avec toujours une grande maîtrise, il a livré plusieurs autres prouesses notamment aux micros de Grünt, Booska-p ou même récemment Raplume. 

"Eh Lesram, rend moi ça classique steuplé frérot..."

Pour parler de son actualité, Lesram a dévoilé en janvier dernier son premier album : “Du peu que j’ai eu, du mieux que j’ai eu”. Un album abouti qui visait à rassembler son ancien et nouvel audimat.

Il signe de nouveau deux bons coups en featuring, en invitant de nouveau PLK sur “100X” mais surtout en conviant Josman sur “Triste mélancolie” qui est à ce jour le morceau le plus streamé de l’album. “Du peu que j’ai eu” est devenue la nouvelle porte d’entrée vers le talent de Lesram, galvanisant une audience de plus en plus conséquente et fidèle, dans la continuité de “Wesh Enfoiré” en 2022.



Comments


bottom of page