top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurWilliam Griffin

STLR - Chapitre 1 : Des larmes

Après une courte pause suivant la diffusion de nouvelle école, STLR revient avec un second

projet travaillé pour confirmer la place qu’il a prise grâce à l’émission. Il développe

complétement son style et corrige ce que certains pourraient lui reprocher : il transforme

ses textes de freestyles en vrais morceaux complets avec des phases plus qu’intéressantes.



Commençons tout de même par souligner les détails qui montrent son évolution positive. La

cover de son album est travaillée avec différentes nuances de bleu dans un brouillard et

c’est très réussi. On sent qu’on est au début d’un livre qui s’écrit avec la cover et le titre qui

se répondent. C’est bel et bien le chapitre 1 d’une grande histoire qui va s’écrire. Dans ce

projet, on retrouve un STLR qui s’ouvre et qui nous parle à cœur ouvert avec des punchlines

aussi percutantes qu’émotives. Il se livre complétement et on sent qu’il s’accomplit en alliant

sa technique avec son flow très efficace et une plume de plus en plus belle.



Le projet est bien structuré et on rentre facilement dans un univers puissant notamment

grâce à l’interlude et à l’introduction (qui sont d’ailleurs de vrais morceaux) qui font la

transition. Il parle des difficultés de sa vie, de ses déceptions amoureuses (ou non) sur des

prods très mélancoliques (avec du violon et du piano). Tout au long du projet, il raconte son

histoire : les problèmes de son enfance, sa relation avec sa mère etc. Tous ces thèmes sont

abordés de différentes manières : si vous ne connaissez que le STLR qui kicke, vous allez

aussi le découvrir sur d’autres styles plus doux. Il utilise même très bien l’autotune

notamment pour décrire sa peine sur « interlude : la complainte ».


En bref, si vous aimez le rap ou STLR, que vous ayez vu nouvelle école ou non, allez écouter

ce court projet parce qu’il en vaut la peine. Pour vous aider voilà une petite sélection de

morceaux par style. Pour du kickage écoutez : « Introduction : Des Larmes » ou « Le Colis »,

pour une ambiance de deception amoureuse : « Abominables Pt.1 » (allez voir le clip sur

YouTube il est assez réussi), pour de la mélancolie : « Interlude : la complainte » ou « Encore

un jour se lève » (sans doute le meilleur du projet).




Comments


bottom of page